CNRS Images : Médaille de l'innovation CNRS 2011 : Mathias Fink


A l'occasion de la remise de sa médaille de l'innovation 2011 du CNRS, Mathias Fink, directeur de l’Institut Langevin, nous explique le principe des nombreuses inventions qui ont fait son succès. La plus importante de sa carrière est incontestablement celle du miroir à retournement temporel, dispositif capable d’enregistrer des ondes acoustiques ou sonores avant de les réémettre à l’envers. Dans les années 1990, alors qu'il s'installe à l’École supérieure de physique et de chimie industrielles (ESPCI), le physicien trouve l’environnement idéal pour concilier son double goût pour la recherche fondamentale et appliquée. Ses miroirs d’un genre particulier essaiment alors en applications tous azimuts : envoi de messages sous-marins exclusivement audibles pour un récepteur placé en un point précis, développement d’écrans tactiles fondés sur la signature sonore de chaque point d’une tablette, appareil de diagnostic des pathologies du foie fondé sur une autre de ses trouvailles, l’imagerie multi-ondes... Afin de valoriser son travail, Mathias Fink a créé quatre entreprises. En bonus : Mathias Fink répond à la question : Qu'est-ce que l'innovation pour vous ? (1 min.)


Rechercher
 
Le CNRSCNRS ImagesAnnuairesMots-Clefs CNRS
 Vidéothèque du CNRS
Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS CNRS Images
 

Médaille de l'innovation CNRS 2011 : Mathias Fink

Ajouter au panier      
N° notice : 2775
Date de production : 2011
Durée : 00:06:00
Couleur : Couleur
Son : Sonore
Public : Grand public
Support original : XDCam EX
Version : Français
Générique : Auteur : DALAISE Marcel (CNRS Images, UPS CNRS, Meudon)
Réalisateur : DALAISE Marcel (CNRS Images, UPS CNRS, Meudon)
Production : Producteur : CNRS Images
Résumé :

A l'occasion de la remise de sa médaille de l'innovation 2011 du CNRS, Mathias Fink, directeur de l’Institut Langevin, nous explique le principe des nombreuses inventions qui ont fait son succès.
La plus importante de sa carrière est incontestablement celle du miroir à retournement temporel, dispositif capable d’enregistrer des ondes acoustiques ou sonores avant de les réémettre à l’envers. Dans les années 1990, alors qu'il s'installe à l’École supérieure de physique et de chimie industrielles (ESPCI), le physicien trouve l’environnement idéal pour concilier son double goût pour la recherche fondamentale et appliquée. Ses miroirs d’un genre particulier essaiment alors en applications tous azimuts : envoi de messages sous-marins exclusivement audibles pour un récepteur placé en un point précis, développement d’écrans tactiles fondés sur la signature sonore de chaque point d’une tablette, appareil de diagnostic des pathologies du foie fondé sur une autre de ses trouvailles, l’imagerie multi-ondes... Afin de valoriser son travail, Mathias Fink a créé quatre entreprises.
En bonus : Mathias Fink répond à la question : Qu'est-ce que l'innovation pour vous ? (1 min.)

Procédé audiovisuel : Prises de vues réelles.
Intervention en son direct. Musique (Gérard Cohen-Tannugi).
Discipline : Médecine, Regards sur la recherche
Mot clé : Mot clé : Chercheur ; Innovation technologique ; Imagerie médicale ; Application de la recherche
Personnalités : Intervenant : FINK Mathias (LOA, UMR CNRS, ESPCI Paris Tech, Univ. Paris 6 et Univ. Paris Diderot - Paris 7)
Notes : LOA : Institut Langevin "ondes et images".
Date création : 28/04/2011

Visionner Imprimer
Visionner Imprimer
Réalisation
OPSOMAI