Vidéothèque du CNRS

Accueil > Fiche détaillée

Batteries dogon

Eléments pour une étude des rythmes

  • Description
  • Storyboard
 
  00:26:00  1966  SD 4/3  Couleur  Sonore

Au Mali, dans les falaises de Bandiagara, les jeunes chevriers dogon apprennent les batteries traditionnelles sur les tambours de pierre de leurs ancêtres. Puis ils s'exercent sur les tambours de bois, troncs d'arbre creux qu'ils frappent avec deux baguettes de bois. Devenus hommes, ils battront les tambours de peaux des funérailles.
Les différentes manières d'exécuter les rythmes, leur structure (partie principale, accompagnement), leurs variations sont décrites pour une dizaine d'entre eux.
Le film se termine par une danse de funérailles, montrant l'emploi de la rythmique lors d'un rituel.

Producteur délégué : CNRS
Producteur : CFEEPHE-Lab. AV
Participation : Edmond de RothschildFondation pour l'art, la recherche et la culture
 
Auteur : ROUCH Jean (Systèmes de pensée d'Afrique Noire, URA CNRS, Ivry-sur-Seine)
Auteur scientifique : ROUGET Gilbert (Etudes ethnomusicologie, UMR CNRS, Paris) DIETERLEN Germaine (Systèmes de pensée d'Afrique Noire, URA CNRS, Ivry-sur-Seine)
Réalisateur : ROUGET Gilbert
Identification
Procédé audiovisuelPrises de vues réelles. Utilisation d'intertitres. Prépondérance à l'écran des exécutants et de leurs mains frappant les tambours.
Quelques commentaires voix off. Musique.
(HORS-LIGNE)
Partager
Imprimer 
Tarif HTUsage
PrivéInstitutionnel
DVD 12.50 29.16
Hors frais d'expedition

Discipline

Ethnologie Afrique ; Musique et danse

Lieux  

Mali

Fiche Technique
N° notice587
PublicGrand public ; Public spécialisé
Support originalFilm 16 mm
VersionFrançais
DistributionVente (usage privé), Vente (usage institutionnel)
Support de diffusionFilm 16 mm ; DVD ; Beta SP