CNRS Images : Fabriquer le vivant


Depuis une dizaine d'années, la biologie de synthèse donne vie à de nouveaux organismes créés de toutes pièces. Entre recherche fondamentale et applications concrètes, chercheurs et étudiants ingénieurs nous dévoilent ce nouveau continent de la science né de la convergence des progrès de plusieurs disciplines comme le génie génétique ou l'automatisation des procédures. La biologie de synthèse permet de reproduire des séquences ADN connues afin de créer des formes de vie nouvelles et artificielles. Dès lors, ses applications sont impressionnantes notamment dans les domaines de la santé (médicament contre le paludisme) et de l'énergie (bactérie productrice d'hydrocarbures). Chaque année, le concours IGEM implique un nombre croissant d'étudiants venus du monde entier pour participer à une compétition de biologie synthétique... avec, parfois, des propositions étonnantes. Cette révolution suscite également des vocations en dehors même des laboratoires. Dans de simples garages ou des hangars, les "biohackers" profitent des informations et produits disponibles sur internet pour développer des projets en dehors du contrôle des grandes structures du secteur. L'inquiétude générée par l'accès généralisé à la possibilité de "bricoler" des organismes vivants est bien réelle. Par ailleurs, la biologie synthétique pourrait avoir des impacts négatifs sur le mode de subsistance des paysans africains et asiatiques en modifiant leurs matières premières. Certains experts se demandent si l'homme prendra la main sur l'évolution naturelle des espèces. Quelles seront alors les conséquences pour les écosystèmes les plus fragiles et l'équilibre naturel des espèces vivantes déjà existantes ? Ceci implique que les les chercheurs doivent s'engager dans une réflexion non seulement scientifique mais également éthique.


Rechercher
 
Le CNRSCNRS ImagesAnnuairesMots-Clefs CNRS
 Vidéothèque du CNRS
Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS CNRS Images
 

Fabriquer le vivant

Ajouter au panier      
N° notice : 2974
Date de production : 2011
Durée : 00:53:00
Couleur : Couleur
Son : Sonore
Public : Grand public
Support original : HD Cam 16:9
Support de diffusion : DVD, DV Cam
Définition : HD
Ratio : 16/9
Version : Français
Distribution : Vente (usage privé), Vente (usage institutionnel)
Générique : Auteur : OHNONA Laetitia ; JULIEN Olivier
Réalisateur : OHNONA Laetitia
Production : Producteur délégué : Scientifilms
Producteur : CNRS Images ; Arte France
Participation : CNC ; Universcience.tv
Résumé :

Depuis une dizaine d'années, la biologie de synthèse donne vie à de nouveaux organismes créés de toutes pièces. Entre recherche fondamentale et applications concrètes, chercheurs et étudiants ingénieurs nous dévoilent ce nouveau continent de la science né de la convergence des progrès de plusieurs disciplines comme le génie génétique ou l'automatisation des procédures.
La biologie de synthèse permet de reproduire des séquences ADN connues afin de créer des formes de vie nouvelles et artificielles. Dès lors, ses applications sont impressionnantes notamment dans les domaines de la santé (médicament contre le paludisme) et de l'énergie (bactérie productrice d'hydrocarbures).
Chaque année, le concours IGEM implique un nombre croissant d'étudiants venus du monde entier pour participer à une compétition de biologie synthétique... avec, parfois, des propositions étonnantes. Cette révolution suscite également des vocations en dehors même des laboratoires. Dans de simples garages ou des hangars, les "biohackers" profitent des informations et produits disponibles sur internet pour développer des projets en dehors du contrôle des grandes structures du secteur. L'inquiétude générée par l'accès généralisé à la possibilité de "bricoler" des organismes vivants est bien réelle. Par ailleurs, la biologie synthétique pourrait avoir des impacts négatifs sur le mode de subsistance des paysans africains et asiatiques en modifiant leurs matières premières.
Certains experts se demandent si l'homme prendra la main sur l'évolution naturelle des espèces. Quelles seront alors les conséquences pour les écosystèmes les plus fragiles et l'équilibre naturel des espèces vivantes déjà existantes ? Ceci implique que les les chercheurs doivent s'engager dans une réflexion non seulement scientifique mais également éthique.

Procédé audiovisuel : Prises de vues réelles. Utilisation de photographies, d'infographie, de vues sous-marines, d'images de synthèse et d'archives et d'un spot publicitaire.
Commentaire voix off et interventions en son direct (français et anglais doublé). Musique originale (Vincent Drux).
Discipline : Biologie moléculaire et cellulaire, Sciences pour l'ingénieur
Mot clé : Mot clé : Biotechnologie ; ADN ; Génie génétique ; Manipulation génétique ; Ethique ; Automatisation ; Concours ; Application de la recherche ; Séquençage du génome ; Biologie de synthèse ; Interdisciplinarité
Personnalités : Intervenant : DEL CARDAYRE Stephen (LS9, San Francisco, Etats-Unis) ; WEISSENBACH Jean (Génomique métabolique, UMR CEA Fontenay-aux-Roses, Univ. Evry et CNRS, Evry) ; ENDY Drew (Dép. Génie biologique, Univ. Stanford, Etats-Unis) ; MARLIERE Philippe (Global Bioénergies, Evry) ; RETTBERG Randy (Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, Etats-Unis) ; GINSBERG Daisy (artiste designer) ; GRAF Marcus (Geneart, Regensburg, Allemagne) ; VENTER Craig (J. Craig Venter Institute, Rockville et San Diego, Etats-Unis) ; THOMAS Jim (ETC Group, Ottawa, Canada) ; COWELL Mackenzie (DIYbio, Etats-Unis) ; MACKIEWICZ Philippe (Chimie et biotechnologies des affaires industrielles, Sanofi-aventis) ; KEASLING Jay (Dép. Génie chimique et biomoléculaire, Univ. Californie, Berkeley, Etats-Unis) ; NEWMAN Jack (Amyris, Emeryville, Etats-Unis)
Date de diffusion TV : 2012-04-26 (Arte)
Rediffusions : 2012-06-03  (Arte)  
Notes : LS9 : Life Sciences Sustaining Billions.
CEA : Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives.
IGEM : International Genetically Engineered Machine (compétition internationale de machines génétiquement modifiées).
Date création : 07/06/2012

Imprimer
Tarif HTUsage
PrivéInstitutionnel
DVD 16.66 37.50
Hors frais d'expedition

Imprimer
Réalisation
OPSOMAI
Attention ! Pas de commandes du 05/12/2014 au 05/01/2015 !