CNRS Images : Igloolik, notre terre


Le mode de vie des Inuit du Nord du Canada, entre tradition et modernité. La première partie présente des scènes de dépeçage de morse et de caribou, des concours divers à l'occasion de Pâques, les maisons préfabriquées du village d'Igloolik, les techniques de construction utilisant jusqu'à récemment des matières naturelles, l'école enfin qui s'oppose au mode traditionnel de transmission du savoir comme à la conception de l'identité multiple et flexible inuit. Cette dernière est également l'objet d'un entretien avec deux femmes ayant une identité sociale d'hommes. Des Inuit rencontrent le gouvernement fédéral canadien pour obtenir leur propre Etat, le Nunavut. La seconde partie insiste sur la survivance de la tradition. Le savoir traditionnel, illustré par les règles de la chasse et du dépeçage, est relié à une représentation de l'univers, en particulier le mythe des origines de Uinigumasuittuq. Une association culturelle tente aujourd'hui de préserver et transmettre le savoir des Inuit. Pourtant les chasseurs vendent les peaux de leur gibier à la Compagnie de la Baie d'Hudson.


Search
 
CNRSCNRS ImagesDirectoryCNRS keywords
 CNRS video library
Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS CNRS Images
 

Igloolik, notre terre

Add to cart      
Number : 437
Sub-title : Igloolik Nunavut
Date of production : 1977
Duration : 01:44:00
Color : Couleur
Sound : Sonore
Public : Grand public, Public spécialisé
Original Support : Film 16 mm
Delivery support : Film 16 mm, DVD, Beta SP
Definition : SD
Ratio : 4/3
Version : Français
Distribution : Prêt, Vente (usage institutionnel)
Credits : Réalisateur : TREGUER Michel
Auteur scientifique : SALADIN d'ANGLURE Bernard (Univ, Laval, Québec)
Production : Participation : Univ. Laval (Canada) ; Inuit Tapirisat ; Inummarit Ass. ; Inuksiutiit Katumajiit ; CNRS AV (SERDDAV)
Producteur : FR3 ; Warc'Hoazh
Summary :

Le mode de vie des Inuit du Nord du Canada, entre tradition et modernité.
La première partie présente des scènes de dépeçage de morse et de caribou, des concours divers à l'occasion de Pâques, les maisons préfabriquées du village d'Igloolik, les techniques de construction utilisant jusqu'à récemment des matières naturelles, l'école enfin qui s'oppose au mode traditionnel de transmission du savoir comme à la conception de l'identité multiple et flexible inuit. Cette dernière est également l'objet d'un entretien avec deux femmes ayant une identité sociale d'hommes.
Des Inuit rencontrent le gouvernement fédéral canadien pour obtenir leur propre Etat, le Nunavut.
La seconde partie insiste sur la survivance de la tradition. Le savoir traditionnel, illustré par les règles de la chasse et du dépeçage, est relié à une représentation de l'univers, en particulier le mythe des origines de Uinigumasuittuq.
Une association culturelle tente aujourd'hui de préserver et transmettre le savoir des Inuit. Pourtant les chasseurs vendent les peaux de leur gibier à la Compagnie de la Baie d'Hudson.

Audiovisual process : Prises de vues réelles. Utilisation d'intertitres, d'extraits de films de Saladin d'Anglure, de banc-titre (peintures et dessins).
Commentaire voix off, interviews en son direct (langue inuit et anglais sous-titrés, et français). Chant, un peu de musique.
Discipline : Ethnologie Amérique
Keyword : Lieux : Nunavut
Mot clé : Inuit ; Tradition ; Enculturation ; Changement socio-culturel ; Mode de vie
Personnalities : Intervenant : SALADIN d'ANGLURE Bernard
Date of ceation : 13/12/1991

Print
Price (wo/VAT)Use
PrivateInstitutional
DVD  37.50
Excluding shipping fees

Print
Design
OPSOMAI
Warning, no order between 05/12/2014 and 05/01/2015